Avant de dérouler le fil….

Croquis de la compagnie après repérage au Collège Stendhal. Ou quand un peuple funambule s’imagine investir la cour…

La trame de la troisième édition d’ « Escale à Stendhal » se tisse doucement autour de la Cie Le Grand Raymond et ses Ballade(s) Funambule(s)
Le 17 septembre dernier, une plongée au cœur du quartier Bagatelle a permis de repérer les espaces des différents rendez-vous (au collège, dans l’espace public, au centre culturel…) , et de définir plus précisément les contours du projet: la classe de 6e 5 du Collège Stendhal s’impliquera dans la création d’un spectacle, nourrira celui des artistes à partir de textes rédigés en cours de français autour de la figure du funambule, questionnera l’image et l’équilibre sous l’œil de la photographe Delphine Maury, tandis que les élèves du dispositif ULIS joueront les reporters radio accompagnés par Media Commun. Le tout évidemment ponctués par des spectacles réguliers à la Grainerie.

Pour créer la rencontre entre les collégiens et l’équipe artistique, cette dernière investira la cour du collège le lundi 16 décembre: des artistes perchés, suspendus, sur un fil …pour un pas de côté dans le quotidien des collégiens.

En repérage pour l’implantation du spectacle Ballades Funambules dans l’espace public, avec Lucie et Emile (Cie Le Grand Raymond) et Marie (Centre Culturel H.Desbals)

Cette année, nous développons également de nouvelles rencontres sur le territoire, hors temps scolaire: avec les jeunes du Centre social dans le cadre du CLAS, lors d’un stage au Centre culturel H.Desbals, avec les habitants en amont du spectacle, et enfin lors d’une représentation des Ballade(s) funambule(s), dans l’espace public et en ouverture de la fête de quartier : à vos agendas, ce sera le 12 juin!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *