Médiation Culturelle
Médiation Culturelle

Jeunes festivalier.e.s à CIRCa

 

La saison des « mercredis culturels » 2020-2021 est lancée !


Après un grand doute sur le maintien du séjour en raison du contexte sanitaire, nous pouvons tout de même partir au festival CIRCa. Quelle chance !


Qui sont nos jeunes festivalier.e.s cette année ? Douze adolescent.e.s de 11 à 15 ans de la MJC Croix Daurade et de la MJC Pont des Demoiselles de Toulouse. Ces derniers ont l’honneur de participer au projet des « mercredis culturels » pour une durée de neuf mois. La saison débute par ce mini séjour immersif au festival de cirque CIRCa à Auch.
Immersion pour eux dans l’univers d’un festival de cirque. Immersion aussi entre eux en rencontrant les autres jeunes avec qui ils vont suivre le projet tout au long de l’année.

Au menu, trois journées intenses. Nous avons assisté à quatre spectacles.

Fournaise du Centre National des Arts du Cirque. Une femme-girafe, un homme petite-fille, des enfants fauves dressés à réciter des poèmes. Des personnages étonnants !

Desiderata de la compagnie Cabas. Six jeunes hommes qui se délivrent, se questionnent sur le thème de l’identité de genre à travers leurs corps et leurs textes.

De la colle pour vos âmes (cirque, paillettes et sparadraps) avec les artistes de l’ESAC-TO Lido. Les projets personnels en création des jeunes apprenti.e.s circassien.ne.s de l’école du Lido.

FIQ ! (Réveille-toi!) du Groupe Acrobatique de Tanger. Un spectacle qui réveille, à base d’acrobaties, de danse urbaine, de foot freestyle et un DJ pour couronner le tout.

Ce fut une pluie d’émotions après chaque spectacle. De la gêne, des rires, de l’admiration, mais aussi de l’ennui et de la colère. Des créations qui n’ont pas laissé indifférent nous jeunes festivalier.e.s. Découverte de différents agrès, entraide dans le groupe, confiance aux autres.
Les jeunes ont aussi pu s’essayer à la pratique du cirque au cours d’un atelier d’initiation à l’école de cirque Pop-Circus.

À la fin du séjour, tous et toutes s’accordaient à dire qu’ils auraient aimé rester encore un peu plus…
Un peu de patience, nous nous retrouverons le mercredi 9 décembre à la Grainerie avec le spectacle de la compagnie de cirque Baraka.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *