Médiation Culturelle
Médiation Culturelle

Le sens de la Famille…

En amont de la représentation du « Cabaret Cirque Cirque et Plus » donnée le 25 juin 2021 au Petit Bois de Bagatelle pour clôturer le projet « Escale à Stendhal », deux artistes de la Famille Goldini – Priscilla Muré et Charlène Moura – sont allées à la rencontre d’habitant.e.s. du quartier, en proposant ateliers et petites formes spectaculaires.

Le 16 juin, après avoir participé au Petit déjeuner des adhérents du centre Social Bagatelle, elles ont ainsi proposé un atelier « Eveil corporel et rythmique » , mené auprès de plus d’une dizaine de femmes conviées par la Cie Jeu de mômes. L’atelier, composé d’exercices acrobatiques, de jeux de confiance autour du corps, du chant et de la voix, fut un réel moment d’échanges, de confiance et de partage. Artistes, partenaires et participantes ont tous exprimé leur satisfaction à l’issue de la séance, conforté l’idée de la nécessité de ce type de médiation avant un spectacle, et plus largement donné envie de réitérer l’expérience sur un cycle plus long.

Le 22 juin, c’est auprès des élèves de l’école maternelle Papus que Charlène et Priscilla ont proposé un conte musical et acrobatique, suivi d’un atelier d’éveil corporel et musical

Le 23 juin, elles investissaient cette fois la Bibliothèque St Exupéry pour présenter le conte musical et acrobatique à une trentaine d’enfants de 0 à 3 ans, parents et assistantes maternelles.

Chaque fois très bien accueillies par les publics, et bien accompagnées en amont par les partenaires du centre social, de la bibliothèque ou de la coordination du réseau REP+, ces rencontres ont prouvé la nécessité d’une autre forme d’échanges avec les artistes avant le spectacle, et facilité la mobilisation et la curiosité des publics.

Le 25 juin, c’est ainsi près de 300 personnes qui ont assisté à la représentation, en espace public, du Cabaret Cirque Cirque et plus, grâce au concours de l’ensemble du personnel du Centre Culturel H.Desbals. La fréquentation, les retours recueilis à l’issue du spectacle, la diversité des publics présents (enfants/ adultes, gens du quartier, gens venus d’ailleurs…) sont autant de facteurs qui permettent d’attester du sens du projet, et de la qualité des différents partenariats et rencontres noués sur ce territoire depuis quatre ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.